ads-wp

PMU

Le PMU ou Pari Mutuel Urbain est le premier opérateur de pari mutuel hippique, aussi bien en France qu'en Europe. Sur le plan mondial, il est même classé n°2. Avec l’ouverture du marché des jeux en ligne en 2010, il se diversifie et propose désormais des paris sportifs et des jeux de poker en ligne.

Histoire du PMU

En 1890, une loi sort mettant fin aux paris sans structure organisés par les bookmakers. Elle repose sur le principe que les parieurs jouent les uns contre les autres et que les sommes jouées sont partagées entre les gagnants. Le PMU est un service commun qui a été créé par les Sociétés de Course. Par la suite, les jeux ont évolué, en commençant par des paris simples consistant à trouver le premier ou les deux premiers chevaux. Le premier Tiercé voit le jour en 1954. Même si les paris étaient pris manuellement, ils étaient organisé de façon rapide et pratique. En 1985, le PMU devient un GIE (groupement d'intérêt économique) qui regroupe 57 sociétés de courses. Deux ans plus tard, le traitement des paris a été informatisé.

Comparaison avec les autres opérateurs

Actuellement, le PMU conserve encore le monopole des paris hippiques dans le réseau en dur (tous les points PMU de France - cafés, bars, tabacs, PMU city, hippodromes ....). De ce fait, il possède encore un avantage concurrentiel non négligeable sur ses concurrents. En effet, il dispose d'une masse d'enjeux massive par rapports aux opérateurs alternatifs. C'est là son principal avantage, mais un avantage conséquent, puisque les masses d'enjeux influent directement sur le niveau des rapports. De fait, il est le seul opérateur susceptible de digérer des mises conséquentes sans risquer d'influer significativement sur la cote du cheval et sur les rapports. Depuis qu'il s'est diversifié, cet opérateur est même devenu un des leaders du pari sportif en général en France.