ads-wp

Trot > Gains

logomit

Les Gains nous donnent forcément une idée de la valeur d'un cheval qui se dégage à la lecture de son compte en banque. Chez les jeunes on assiste pas forcément à des épreuves où il y a régulièrement des différences notables de gains. Les courses sont vite fermées et les meilleures se retrouvent entre eux assez tôt. Ce n'est généralement pas dans ses catégories là que l'on trouvera notre bonheur de parieurs.

Par contre à partir des 4 Ans, on peut avoir de réelles différences en ce qui concerne les gains. A âge égal, l'indication est primordiale, elle l'est aussi lorsque les courses sont ouvertes à plusieurs catégories d'âges. Un 6 ans qui a les mêmes gains qu'un 7 ans, on peut croire en une valeur plus élevée.

Attention cependant à pondérer ces informations avec l'historique du cheval. Combien de courses a t'il couru dans sa carrière ? A t il eu des interruptions plus ou moins longues qui fait qu'il a moins de gains qu'il n'aurait dû en avoir ? Si c'est le cas, on parlera de chevaux en retard de gains. Très prisés des turfistes, il faut savoir déceler, mais aussi écouter les entraîneurs parler de leurs pensionnaires.

Point de détail aussi intéressant que compliqué à définir : la participation de concurrents étrangers aux courses Européennes. Les allocations en Belgique ( les concurrents viennent souvent au Croisé Laroche par exemple) ou encore en Italie sont nettement inférieures à celles que l'on trouve sur notre sol. On voit donc des chevaux avec des comptes en banque très en dessous des chevaux qui ne courent qu'en France. Pour ceux là il faut faire le papier, voir ce qu'ils ont battu dans leurs pays, les chronos aussi. Un conseil sur les premières apparition des étrangers, c'est de les regarder courir une ou deux épreuves afin de se faire une idée claire.

 

La suite très prochainement … 

 

Made in Turf ©, le site des pronostics hippiques gagnants !!!



logomit